Vous avez certainement investi une somme importante dans la création du site web de votre bureau d’avocats. Mais cet investissement est-il réellement rentable? Selon notre étude, il y a de fortes chances que non.

Site web - association d'avocats - attirer clientsNous nous sommes penchés cet été sur le site web de 75 associations d’avocats de la région bruxelloise. Nous en avons sciemment exclu les plus grands cabinets internationaux, qui sont, pour leur part, particulièrement bien outillé pour assurer leur visibilité sur le web. Notre étude s’est donc concentrée sur les bureaux comptant de 5 à 20 collaborateurs, toutes disciplines confondues. Ses conclusions sont édifiantes. Vous comprendrez certainement en les parcourant pourquoi l’investissement que vous avez consenti ne porte pas (assez) ses fruits.

1. Votre site web ne possède pas de blog ou de section « actualités »

Sur les 75 sites étudiés, 56 n’ont pas de blog ou de section « actualités.
Pourquoi est-ce important? Aujourd’hui, le classement dans les résultats de recherche de Google est fortement influencé par la production régulière de nouvelles pages. Moins vous produisez de contenu, plus votre site chute dans le classement. À l’inverse, plus vous produisez de contenu, plus votre site a de chances de remonter dans le classement. En outre, comme les recherches Google fonctionnent par page, plus vous multipliez les pages, plus vous augmentez vos chances de voir l’une d’entre elles émerger lorsqu’un internaute effectue une recherche.

2. Vous ne publiez pas régulièrement de nouveaux articles

Toujours selon notre enquête:

  • seuls 8 sites de bureaux d’avocats comptent plus de 50 articles dans leur blog (ou leur section « actualités »)
  • seuls 13 sites ont publié de nouveaux articles depuis le début de l’année
  • seuls 7 sites ont publié 10 articles ou plus depuis le début de l’année

En clair, seuls 7 bureaux d’avocats ont publié un article par mois depuis le début de l’année. Lorsqu’on connaît l’influence que la publication régulière de contenu peut avoir sur le classement de vos pages dans les résultats de recherche, il n’est guère étonnant que vous n’apparaissiez pas sur le radar des internautes.

attirer-clients-site-web3. Votre site web n’apparaît tout simplement pas sur la première page des résultats de recherche de Google

  • Nous avons entré les termes « avocat » et « avocat bruxelles » dans la barre de recherche de Google. AUCUN des sites étudiés n’apparaît sur la première page des résultats de recherche. UN SEUL apparaît sur la première page de résultats pour « avocat Bruxelles ».
  • Nous avons ensuite entré les termes « avocat » et une spécialité (« droit civil », « famille », fiscaliste…). Ici, le score est heureusement plus nuancé. La moitié des cabinets d’avocats étudiés font leur apparition dans les résultats de recherche.

4. Le site de votre association d’avocats n’est pas « responsive »

Aujourd’hui, les internautes consultent internet depuis une grande variété de machines: du smartphone dernier cri à la tablette, en passant par l’ordinateur portable ou l’ordinateur de bureau, les formats d’écran sont légion. Hélas, le rendu d’un site peut varier énormément selon le type d’écran sur lequel il est consulté, sauf si le site a été conçu de manière à s’adapter au mieux à toutes les tailles. Seuls 50% des sites de bureaux d’avocats étudiés passent ce test simple. Or, Google pénalise aujourd’hui les sites qui n’offrent pas un confort de lecture suffisant aux internautes qui les visitent. L’occasion de redonner un coup de jeune au look du site de votre association?

5. Vous ne gérez pas votre présence sur Google Maps

Aujourd’hui, la présence de vos bureaux sur Google Maps, l’outil de navigation de Google, influence également les chances de votre site d’apparaître dans les premiers résultats de recherche. C’est particulièrement important pour les internautes qui surfent à partir de leur smartphone (ils sont plus de 40% en Belgique d’après les dernières statistiques). Nous avons donc vérifié si les bureaux d’avocats étudiés avaient optimisé leur présence sur cette carte interactive:

  • 10 bureaux n’apparaissent tout simplement pas sur la carte
  • 27 bureaux d’avocats apparaissent, mais ne se sont pas identifiés comme propriétaires (ce qui les empêche de rajouter des informations de contact, un numéro de téléphone ou les heures d’ouverture)
  • 38 bureaux sont correctement référencés

 

Envie d’en savoir plus sur les meilleurs moyens de tirer parti du site web de votre association d’avocats pour attirer de nouveaux clients?

Nous avons créé pour vous un petit livre blanc reprenant une série de conseils simples que vous pouvez mettre en oeuvre dès aujourd’hui pour améliorer l’attractivité de votre site et son classement dans les résultats de recherche de Google.